Le Comité Scientifique DEFISMED

Ses missions
Recommandations et validation du programme DEFISMED ENVIRONNEMENT.

Sa composition

Jean-Pierre ALIX, depuis 2006, Jean-Pierre Alix est Responsable du projet « science-société » du CNRS auprès de la Présidence. Diplômé de l’école des Hautes Etudes Commerciales (1972), titulaire d’un DEA de l’Université de Paris et du Programme doctoral HEC (1989), il a été Auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de l’Entreprise en 2004. De 1997 à 2005, il exerce les fonctions de directeur des publics, puis directeur du développement de la Cité des Sciences et de l’industrie (stratégie marketing, affaires européennes et développement).


Jean-Eric AUBERT, expert, consultant auprès d'organisations internationales, il a eu une carrière de fonctionnaire international au sein de l’OCDE de 1973 à 1999 et de la Banque mondiale de 2000 à 2009, spécialiste des politiques de la technologie, de l’industrie, de la recherche, de l’éducation et de la formation, il est intervenu dans plus d’une quarantaine de pays de tout niveau de développement comme évaluateur et conseil auprès des gouvernements. Auteur ou directeur d’une quarantaine de publications internationales (études pays, synthèses et prospectives mondiales, manuels de politique, livres académiques)

Jean AUDOUZE, Président de la Commission Nationale Française de l'UNESCO (CNFU), conseiller pour le mécénat scientifique auprès du président du CNRS, directeur de recherche au CNRS à l'Institut d'astrophysique de Paris, ancien Conseiller technique du Président de la République française, ancien Président du Parc et de la Grande Halle de la Villette et ancien Directeur du Palais de la Découverte. directeur de recherche au CNRS à l'Institut d'astrophysique de Paris. En 2006, il a participé à l'organisation d'une exposition sur l'âge d'or de la science arabe à l'Institut du Monde Arabe et a organisé le deuxième salon européen de l'innovation.

Gérard BEGNI, Senior Expert: Environment & Sustainable Development , CNES. Membre du Comité Scientifique Français sur la désertification (CSFD) Membre du Comité Directeur du Groupement Interacadémique pour le Développement (GID), Secrétaire du Comité National Français sur le Changement Global CNFCG/COFUSI/Académie des Sciences). Membre du Comité Directeur de 'DesertNet International' (DNI)  & Président du Groupe de Travail 'Interfaces Science/Politique', Membre d'Honneur de l'Association de recherche pour le Climat et l'Environnement (ARCE), Algérie Membre Associé du Comité IGBP, Académie des Siences de Russie, branche 'Sibérie' 

Bernadette BENSAUDE-VINCENT, philosophe et historienne française,  Professeur d'histoire et de philosophie des Sciences à l’Université Paris Ouest-Nanterre et IUF 

Gilles BŒUF, Président du Muséum d’histoire naturelle, Professeur à l’Université Pierre & Marie Curie, Président du Conseil scientifique d’Agropolis

Jacques BORDE, directeur de recherche au CNRS, est membre du bureau du Comité d’éthique du CNRS, le COMETS

Mohamed LARBI BOUGUERRA, Originaire de Tunisie, Mohamed Larby Bouguerra a étudié la géographie et la psychopédagogie à l’Université de Californie du Sud (Los Angeles), avant d’obtenir un doctorat en sciences physiques à la Sorbone. Après plusieurs activités d’enseignement et de Recherche, notamment au sein de l’INSERM et du CNRS, il est aujourd’hui consultant à l’OMS et à l’UNESCO. Les diverses activités qu’il a pu conduire au cours de sa carrière lui ont permis de se forger un regard pluridisciplinaire et global sur les enjeux environnementaux. Il est d’ailleurs l’auteur d’ouvrages soulevant la problématique de la gestion des ressources naturelles. 

André CAPRON, membre de l’Académie des sciences, Président du Groupe inter-académique pour le développement,  Professeur émérite à l'université de Lille et Directeur honoraire de l'Institut Pasteur de Lille, Président du Conseil scientifique de l'Inserm (1987-1991), Président du Conseil d'administration de l'ANRS (1999-2002), Président du Comité stratégique régional de recherche en biologie et santé (depuis 1993), membre du Conseil scientifique de l'École normale supérieure (depuis 2001)...

Ahmed CHARAÏ, Conseiller Scientifique au Ministère d'Enseignement Supérieur et de la Recherche, ancien Doyen de la faculté des sciences et techniques et Vice Président de  l'université Paul Cézanne, ancien Recteur de l'académie d'Amiens

Jean Pierre DALBERA, chercheur associé au laboratoire Paragraphe de l’université Paris VIII dans l'équipe du LEDEN et spécialiste des technologies numériques de la médiation pour le monde culturel, chef de la mission de la recherche et de la technologie (MRT) du ministère de la culture et de la communication, de 1989 à 2004 où il a lancé et piloté les premiers plans nationaux de numérisation du patrimoine culturel. Jusqu'en 2004, il a représenté la France dans les instances chargées de la coordination des politiques de numérisation des pays de l’Union européenne et a participé à des projets internationaux de premier plan sur la société de l’information (MINERVA, STRABON, MICHAEL,...). De 2004 à fin 2008, il a été conseiller pour la recherche et la technologie auprès du directeur du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), un nouveau musée national qui ouvrira ses portes à Marseille en 2013. Il est actuellement chargé d'une mission d'étude par le Ministre de la culture pour la création du pôle scientifique et technique du futur centre national de conservation du patrimoine qui sera ouvert en 2015, à Neuville-sur-Oise, en Ile-de-France

Abdessalam EL KHANCHOUFI, Directeur de l’Institut National des Plantes Médicinales & Aromatiques, professeur en Géosciences de l’environnement à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, faculté des sciences Dhar mehraz, coordinateur du projet Tempus « ALTAIR » (Maroc) et du Projet Erasmus « Fort » (Maroc)

André GIORDAN, professeur de didactique et épistémologie des sciences à l'université de Genève, commissaire de l'exposition du centenaire du Musée océanographique de Monaco

Bertrand HERVIEU, Secrétaire général du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes jusqu’au 30/09/09, Président de l’Inra de 1999 à 2003.

Sylvie JOUSSAUME, Directeur de recherche au CNRS, climatologue, elle a participé à l’élaboration du 3ème rapport du GIEC en 2001 et a été membre de la délégation française pour le 4ème rapport du GIEC en 2007 (http://www.ipcc.ch) Elle a occupé les fonctions de directrice de l’Institut National des Sciences de l’Univers et du Département des Sciences de l’Univers du CNRS de 2003 à 2006 (http://www.insu.fr) et est actuellement directrice d’un consortium de 14 laboratoires en Ile de France, le GIS « climat-environnement-société » dont l’objectif est de renforcer les recherches interdisciplinaires sur le climat et les impacts du changement climatique (http://www.gisclimat.fr).

Jean JOUZEL, directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (UVSQ-CEA-CNRS), et directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique, il a été vice-président du premier groupe de travail du GIEC sur les principes physiques et écologiques du changement climatique récompensé par le Prix Nobel de la paix, médaille d'or 2002 du CNRS conjointement avec Claude Lorius

Xavier LE ROUX, Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, Docteur en Ecologie de l’Université Paris 11, Directeur de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) et Directeur de recherches à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). Il est le coordinateur du réseau européen ERANET-BiodivERsA qui fédère 21 agences de financement de la recherche sur la biodiversité de 15 pays d'Europe. Il a été le pilote de l'expertise scientifique nationale sur "Agriculture et biodiversité".

Jean-François MATTEI, Agrégé de philosophie, membre de l’Institut Universitaire de France, professeur à l’université de Nice-Sophia Antipolis et à l’IEP d’Aix-en-Provence. Auteur de plusieurs essais de philosophie politique.

Jean-Pierre MARTINETTI,  directeur général de la Cité de la Culture et du Tourisme Durable (CCTD), plate-forme internationale de connaissances, de formation et d’expertise sur le développement touristique durable et la mise en tourisme du patrimoine.  Administrateur territorial, docteur en économie du tourisme,  diplômé en droit et en sciences politiques, il a exercé notamment à Paris puis comme conseiller aux Cabinets des Ministres du Commerce Extérieur et du Tourisme, puis en administration locale Corse et Provence –Alpes- Côte d’Azur. Spécialiste du tourisme durable et du développement local, Professeur associé et chercheur à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.(IREST). Expert français auprès de la Commission Européenne sur le Tourisme Durable au sein du « Tourism Sustainability Group »,.( Agenda pour un Tourisme Européen compétitif et Durable), il est membre du Groupe Français sur le Développement Durable du Tourisme (Task Force du PNUE dans le cadre du Processus de Marrakech
Claude MILLIER, directeur scientifique de l’ENGREF et président de l'association NSS-Dialogues, retraité du corps des directeurs de recherches de l’INRA, il assure la présidence de plusieurs Conseils Scientifiques : celui du groupement d’intérêt public ECOFOR (sur le fonctionnement et la gestion des écosystèmes forestiers), celui du programme GICC (gestion des impacts du changement climatique) du ministère chargé de l’écologie

André MONACO, Docteur d’Etat, Directeur de Recherche Emérite au CNRS, océanographe, a coordonné de nombreux programmes nationaux et européens dans les thématiques environnementales, notamment le projet MATER de la Commission européenne sur une approche intégrée de la Méditerranée. Membre de plusieurs comités, il participe actuellement au GICC (gestion et impact du changement climatique) du MEEDDM et au groupe d’experts du programme européen SESAME sur la Méditerranée et la Mer Noire. Co-éditeur de plusieurs ouvrages de synthèse, il est, aussi, auteur scientifique de documents audio-visuels : « Méditerranée » (Arte  « L’aventure Humaine ») et « MéditerranéeS » (La Cinq). Il a obtenu, en 1999, le premier prix de la culture scientifique et technique, attribué par le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche

Michel PETIT, membre de l’Académie des sciences et membre Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), président du Conseil d’administration du Musée océanographique de Monaco
Patrick PHILIP, Chargé de cours dans les Universités d’Aix-Marseille et de Nice, l’Ecole Centrale de Marseille, SKEMA business school à Sophia Antipolis sur les thématiques du développement durable et de la gestion des risques, chargé du développement durable et de la gestion des risques auprès du directeur du CEA Cadarache (de décembre 1999 à octobre 2007), a assuré la coordination et la gestion des études et de la recherche dans le domaine de l’Eau de 1974 à 1983 au Ministère de l’Environnement et dans le domaine de l’Environnement de 1995 à 2000 au CEA, Vice-Président (1979 – 1981) puis Président (1981 – 1983) du groupe spécial chargé de l’application des décisions prises par la conférence des ministres de l’environnement de la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies dans le domaine des techniques peu polluantes ou sans déchets, Vice-Président du Groupe de Gestion de l’eau de l’O.C.D.E. (1979 – 1981), Consultant de l’Organisation Mondiale de la Santé, Expert auprès du programme Industrie du PNUE (1988 – 1991), Expert auprès du programme des Nations Unies pour l’Environnement dans le cadre de la préparation de la conférence de Rio de Janeiro (1992) sur l’environnement et le développement, Chef de la  Délégation française au comité technique de la Commission RAMOGE (Italie, Monaco, France) (1990 – 1995) sur la protection de la Méditerranée, Membre de la Délégation française pour la Convention sur les Changements Climatiques des Nations Unies (1997)

Didier RACINE
Ancien élève de l’Ecole Polytechnique, fondateur de deux Ecoles d’ingénieurs (EPMI et ENSI de Bourges), Vice-président de l’Institut euro-méditerranéen sur les sciences du risque, Directeur du développement de l’EISTI, Directeur du Mastère Spécialisé en Gestion des Risques sur les Territoires à l’Université de Cergy-Pontoise

MICHEL RICARD, Professeur des universités, Docteur d’Etat ès Sciences, enseigne l’écologie et la biologie des populations à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux. Actuellement titulaire de la chaire UNESCO “Éducation, formation et recherche pour le développement durable” implantée à Bordeaux, il est également responsable pour la France du réseau des Universités des pays de la Méditerranée et des Balkans pour le développement durable, il a occupé diverses responsabilités au plan national et international et, notamment : chargé de mission par le Premier ministre pour les questions d'éducation au développement durable (2002-2008), président du Conseil National du Développement durable placé auprès du Premier ministre (2007-2009), président du comité français de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation au développement durable (2005-2008), membre du bureau du conseil européen du développement durable (EEAC)

Etienne RUELLAN, depuis 2007 Adjoint au Directeur Adjoint Technique de l’Institut National des Sciences de l’Univers, et Directeur de la Division Technique, unité propre de service du CNRS (UPS855 DT INSU). A ce titre, il est : Coordinateur pour l’INSU du grand projet inter organisme « Chantier Méditerranée MISTRALS » lancé par le CIO-E ; Président du Comité de Direction Avions inter organisme INSU-Météo France-CNES ; Co-secrétaire du Comité Stratégique et Technique de la Flotte océanographique hauturière et côtière ; Co-animateur du Comité Inter-Organisme Environnement (CIO-E) auprès du Directeur de l’INSU ; Membre du groupe de travail « Sciences de l’environnement, des planètes et de l’univers » pour la roadmap française des très grandes infrastructures de recherche (TGIR) ; Membre du Comité de Pilotage du Pole Mer PACA, représentant le CNRS ; membre du COGES de Génavir, représentant l’INSU. Auparavant, de 2002 à 2007, chercheur CNRS, il a été Directeur Adjoint de Géosciences Azur (UMR 6526 CNRS-IRD-UNSA-UPMC) de Nice - Sophia Antipolis - Villefranche sur Mer, laboratoire auquel il reste rattaché pour ses activités de recherche

Jean-François STEPHAN, directeur de l'Institut national des sciences de l'Univers (INSU) du CNRS, en sciences de la Terre à l'Université de Nice Sophia-Antipolis et membre du laboratoire Géoazur. ancien directeur scientifique du département Environnement, Planète-Univers, Espace au sein de la Direction générale de la recherche et de l'innovation du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Pierre TAMBOURIN, Ancien élève de l’Ecole Polytechnique, directeur de recherche à l’INSERM, Directeur général du Genopole d’Evry